L’automne🍂

L’automne 
 parfois quand il fait nuageux et froid, on veut retourner en Ă©té avec des couleurs vives et des baies mĂ»res

On peut essayer de faire revenir l’étĂ© nous mĂȘmes – du moins sur le bout de la langue  ❀

Fraise-citron, griotte-amande et chocolat-caramel…
Ces entremets modernes, en mĂȘme temps avec les dĂ©cors assez difficiles et la composition dĂ©licate, peuvent ajouter des sourires et une bonne humeur Ă  votre journĂ©e!

Aujourd’hui- bonbons chocolats

Peu importe la saison! Je pense que dans notre vie il y a toujours du temps pour le chocolat délicat, le chocolat de bonne qualité!
Aujourd’hui- bonbons chocolats. Et aussi ma sculpture ( 100% chocolat) – le prĂ©sentoir pour mes bonbons. Vous me voyez pas trĂšs souvent ici))
Imaginez: ces couleurs magnifiques – d’origine naturels!!!😍 et regardez les textures – lisses, brillantes et fondantes!!! Et fiiiine couche de chocolat


Caramel, confit aux fruits rouges, ganaches chocolats, au citron, combinaison de goûts différents
 le monde de la pùtisserie est si immense! nous avons tous les goûts différents, et les pùtissiers essaient toujours de trouver de nouvelles textures, de nouvelles saveurs pour donner aux gens les choses incroyablement délicieuses!

N’ayez pas peur d’essayer de nouvelles choses! Et ce n’est pas seulement une question de pĂątisserie


16 octobre – JournĂ©e mondiale du pain!

Le processus de crĂ©ation du pain est comme la mĂ©ditation 
 l’odeur du pain qui vient de sortir du four
est si charmante, si appĂ©tissante!

Il y a des milles de pains différents dans notre monde! Et chacun a son pain préféré 

Le pain est l’un des plus grands plaisirs de la vie 
 et en mĂȘme temps, le pain fait partie de la culture de chaque pays 

Le pain a sa propre histoire đŸ™ŒđŸŒ

Joyeux anniversaire, Pain❀

GĂąteaux de voyage

La deuxiĂšme annĂ©e Ă  l’Ă©cole Ducasse a donc commencĂ©. La situation dans le monde, bien sĂ»r, a touchĂ© notre Ă©cole aussi, beaucoup de choses ont changĂ©, mais l’essentiel est restĂ© constant- la qualitĂ© des connaissances, le rythme de travail sĂ©rieux et les meilleurs chefs!


 La premiĂšre semaine – le thĂšme GĂąteaux de voyage.  Recouvert d’une fine couche de chocolat noir, un cake chocolat trĂšs moelleux ou un cake aux graines de pavot avec une confiture aux cerises et une ganache chocolat au lait se conservent sans rĂ©frigĂ©rateur pendant une semaine. À moins, bien sĂ»r, que vous ne puissiez pas le manger tout de suite;)
 Bon, en gĂ©nĂ©ral, je voudrais vous dire que parfois c’est mieux de pas compliquer les choses … Partout… mĂȘme dans la pĂątisserie: un cake bien fait peut ĂȘtre 10 fois plus bon qu’un gĂąteau super compliquĂ© avec 10 milles ingrĂ©dients… 

Les choses trĂšs simples peuvent ĂȘtre absolument luxueuses!

SEMAINE 36 – 37 – MA RECETTE DE BORTSCH DANS LE LIVRE « LEGUMES » DE REGIS MARCON

Mes amis, en ce jour, je souhaite partager avec vous une nouvelle trĂšs agrĂ©able pour moi…

RĂ©cemment, un nouveau livre « LĂ©gumes Â» a Ă©tĂ© publiĂ©e, RĂ©gis Marcon en est l’auteur. Chef d’un restaurant 3 Ă©toiles Michelin, prĂ©sident de l’association Bocuse d’or et personne d’importance, j’ai eu la chance de le rencontrer, de beaucoup communiquer et mĂȘme de travailler avec lui. Ce chef de restaurant, oĂč tous les lĂ©gumes et fruits de la meilleure qualitĂ© proviennent uniquement d’un jardin privĂ©, est attentif Ă  tout. Et fait important, c’est un livre avec ma recette personnelle.

Oui, oui ! Et ce n’est pas un dessert… mais du bortsch !

C’est une histoire longue et intĂ©ressante sur la façon dont il est arrivĂ© ici. Mais soyons bref, aprĂšs la mise en quarantaine, en avril, je l’avais prĂ©parĂ©e pour la famille du chef (pour le dĂźner puisque les Français ne mangent de la soupe que le soir) et tout le monde l’a tellement aimĂ© qu’une semaine plus tard, je le prĂ©parais Ă  nouveau… mais pour son nouveau livre !

Inutile de dire Ă  quel point j’Ă©tais heureuse d’entendre cela d’un chef aussi cĂ©lĂšbre. Quelle fiertĂ© et quel bonheur cela a Ă©tĂ© pour moi et comment ai-je attendu impatiemment la sortie de ce livre pour lequel j’ai participĂ© Ă  sa crĂ©ation (certains desserts et plats ont Ă©galement Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s avec ma participation).

De plus, le chef m’a donnĂ© le premier livre imprimĂ©, bien avant sa sortie, avec son autographe et une petite lettre pour moi. C’est un prĂ©sent vraiment inestimable…

Mais… pour ĂȘtre honnĂȘte, j’ai Ă©tĂ© surprise de la recette qui a Ă©tĂ© lĂ©gĂšrement modifiĂ©e « Ă  la française Â», donc, ce n’est pas 100% la mienne. Sur cette belle photo d’accompagnement c’est totalement mon travail, avec des petits pains Ă  l’ail en arriĂšre-plan. Il est vrai que j’ai transmis l’essentiel. Eh bien pour ĂȘtre honnĂȘte je dois dire que ce n’est pas ma recette… mais la recette de ma charmante maman, qui m’a tout appris ! Sans elle, rien de tout cela ne serait arrivĂ©…

Le livre est incroyablement beau et infiniment utile ! ConfectionnĂ© avec Ăąme par une Ă©quipe de professionnels, les nombreuses recettes sont simples et beaucoup sont du niveau d’un restaurant 3 Ă©toiles, une atmosphĂšre parfaite.

Dans ce livre, ce n’est pas seulement de la thĂ©orie et des recettes Ă  base de lĂ©gumes… Dans ce livre c’est l’amour et le respect de la nature, et pour chaque ingrĂ©dient l’histoire intime d’une personne et un morceau de son Ăąme.

Eh bien, demain une autre narration commence ; je suis de retour Ă  l’Ă©cole Ducasse !

SEMAINE 34 – 35 – DEUX SEMAINES EN CUISINE DANS UN RESTAURANT 3 ÉTOILES MICHELIN

Je suis restĂ©e hors de ma vie pendant plusieurs semaines, mais pour une raison…

Depuis mars, je travaille Ă  la boulangerie, pĂątisserie et salon de thĂ© la Chanterelle de la Maison Marcon. Pendant tout ce temps, j’avais rĂȘvĂ© de dĂ©couvrir, du moins en quelque sorte, le monde du principal restaurant 3 Etoiles Michelin RĂ©gis & Jacques Marcon. Les places sont rĂ©servĂ©es au moins 6 mois Ă  l’avance, et l’addition atteint souvent 2 000 euros par soir… Des fruits et lĂ©gumes frais et de saison directement du jardin Marcon, une combinaison de plantes sauvages et de champignons, une cuisine molĂ©culaire et des ingrĂ©dients dont je n’ai mĂȘme pas entendu parler… rĂȘver…

Et Ă  ce jour j’ai eu une opportunitĂ© incroyable (que je ne pouvais pas manquer) de travailler ici pendant 2 semaines… J’Ă©tais trĂšs inquiĂšte : une immense cuisine, de nombreux chefs diffĂ©rents et un peu de moi, sans aucune expĂ©rience de travail dans de tels endroits.

Mais dire que je suis ravi de ces semaines, c’est ne rien dire.

DĂ©jĂ  le tout premier jour, j’ai Ă©tĂ© chargĂ© d’aider Ă  complĂ©ter et fournir le service (c’est 2 fois par jour : dĂ©jeuner et dĂźner), car le chef a dit que l’on pouvait avoir confiance en moi ?

Au dĂ©but, j’ai fait les choses les plus simples, j’ai rapidement rejoint le travail et maĂźtrisĂ© la cuisine sur le pouce, et Ă  la fin de la semaine, j’avais dĂ©jĂ  donnĂ© des « assiettes » entiĂšrement prĂȘtes Ă  l’emploi Ă  partir de zĂ©ro! Tout ce que vous voyez sur la photo c’est mon travail.

Bien sĂ»r, le rythme est trĂšs rapide et la gestion de la semaine est gĂ©nĂ©ralement trĂšs, trĂšs difficile. Travailler de 8 heures Ă  17 heures, puis de 18 h 30 Ă  1 h du matin ; et cela 5 jours par semaine ! Il n’y a pratiquement plus de force pour la vie courante.

Mais je ne dirai pas que c’est plus dur dans un restaurant que dans une pĂątisserie, non ! Je viens de rĂ©aliser que ce sont deux professions complĂštement diffĂ©rentes…

Mais cette ambiance, qui est vraiment un « esprit d’Ă©quipe Â», avec des moments intenses de service et de comprĂ©hension que pour des clients qui ont attendu depuis plus de six mois pour tester ce que vous faites dans l’instant… c’est magique, inoubliable. J’ai beaucoup appris de ces deux semaines, et j’ai repensĂ© mon travail avec de nouvelles idĂ©es.

Je ne voulais pas du tout y retourner… du tout… dans la pĂątisserie, car maintenant j’ai besoin de beaucoup plus de rĂ©flexion, mais j’Ă©crirai probablement Ă  ce sujet la prochaine fois.

Maintenant, citons un peu de nos desserts :

Millefeuille framboise-cistre (Meum Athamanticum)

Abricot-caramel-morilles

SoufflĂ© verveine-pĂȘche

Cherry-chocolat-aspérule odorante

Baba fraise-mélisse-rhubarbe

SEMAINE 33 – VIDEO D’UNE RECETTE CULINAIRE

Il y a une semaine, le Chef triplement Ă©toilĂ© RĂ©gis Marcon a demandĂ© de façon trĂšs inattendue au chef du laboratoire de m’emmener pendant deux heures comme assistante pour participer Ă  une vidĂ©o, non pour confectionner de la pĂątisserie, mais pour une recette culinaire ! Oui, vous verrez par vous-mĂȘme ! D’une façon gĂ©nĂ©rale, ce fut incroyablement cool et une grande fiertĂ© pour moi !

SEMAINE 31/32 – VOICI MA PETITE HISTOIRE

Depuis mai, nous travaillons Ă  un rythme sĂ©rieux… trĂšs sĂ©rieux et nous travaillons beaucoup.

Nous n’avons pas un moment pour faire une photo (il est interdit d’utiliser des tĂ©lĂ©phones) et parfois vous pouvez Ă  peine trouver le temps de prendre une gorgĂ©e d’eau…

Par consĂ©quent, aujourd’hui, je vais vous dĂ©crire une de mes Ă©tudes.

C’Ă©tait au dĂ©but du mois de mai, je suis restĂ©e aprĂšs le travail, inspirĂ©e par la nouvelle idĂ©e d’une pĂąte feuilletĂ©e croustillante (en Italie, cette pĂątisserie est appelĂ©e sfogliatelle et elle a la forme cĂŽne dĂ©coupĂ© en lamelles, Ă©voquant la forme d’un coquillage).

AprĂšs de longues recherches d’une recette adaptĂ©e, et ce auprĂšs de diverses sources, j’ai fait des sfogliatelles classiques avec une garniture des plus dĂ©licates Ă  base de ricotta Ă  la vanille ! C’Ă©tait quelque chose ! Les couches Ă©taient les plus fines les unes des autres… Absolument personne de mon entourage n’a Ă©tĂ© indiffĂ©rent Ă  mon essai car la pĂąte Ă©tait incroyablement mince et tellement croustillante ! Mais, bien sĂ»r, loin de ma premiĂšre tentative…

Puis mes expĂ©riences ont dĂ©butĂ©es…

Presque la mĂȘme pĂąte comme base de travail, mais j’ai fait une tartelette en forme de fleur… Garniture : frangipane Ă  la crĂšme de pistache sans beurre et confit de framboises…

C’Ă©tait tout simplement incroyablement dĂ©licieux ! Tout le monde dans la cuisine Ă©tait ravi et je suis moi-mĂȘme trĂšs contente des rĂ©sultats, car je n’ai rien vu de tel !

Voici ma petite histoire

SEMAINE 29/30 – MA PREMIÈRE SCULPTURE EN CHOCOLAT

Aujourd’hui, il est temps de vous montrer enfin ma premiĂšre sculpture en chocolat. Travail totalement indĂ©pendant ! Quelques semaines de dur labeur, aprĂšs une journĂ©e de travail.

C’est une opportunitĂ© incroyable et unique que la maison Marcon vous offre, de vous former et de crĂ©er, aprĂšs avoir travaillĂ© en laboratoire. L’essentiel est d’avoir du dĂ©sir et des mains, comme il est dit.

Bien sĂ»r, il y a de petits dĂ©fauts, il y a eu quelques erreurs, mais, au final, je suis fier de moi, et cela m’arrive rarement. Le chef m’a beaucoup fĂ©licitĂ©. Bien sĂ»r, de la formation et toujours de la  formation
.

Mais, pour vous dire la vĂ©ritĂ©, le chocolat n’est pas mon Ă©lĂ©ment. Non, ça se passe mĂȘme trĂšs bien et j’aime vraiment m’amĂ©liorer dans ce domaine, mais je ne prends pas beaucoup de plaisir avec le processus…

Desserts, textures, utilisation et goĂ»t, prĂ©sentation – c’est ce qui m’intĂ©resse vraiment le plus en ce moment ! Mais personne ne sait ce qui se passera dans un an… tout peut changer.

SEMAINE 28 – MON ANNIVERSAIRE

15/04/2001 – Une petite fille potelĂ©e est nĂ©e, mais comme il s’est avĂ©rĂ© plus tard – future judoka et Cheffe pĂątissiĂšre.

Cette journĂ©e est toujours spĂ©ciale, mais cette annĂ©e, elle est trĂšs inhabituelle… Pour la premiĂšre fois, je ne suis pas Ă  la maison, mais toute seule en France, et dans une pĂ©riode extrĂȘmement difficile… On dirait que pas une annĂ©e ne s’est Ă©coulĂ©e, mais cinq, car tant de choses sont arrivĂ©s.

Et vous savez, c’Ă©tait absolument le plus beau jour, jour dont je me souviendrai toute ma vie ! Ma famille et mes amis Ă©taient lĂ , toute la journĂ©e pour me conforter, et j’ai pleurĂ© de savoir Ă  quel point j’ai eu de la chance dans cette vie et Ă  quel point je suis heureuse.

Et aussi d’entendre dĂšs le matin les mots de fĂ©licitations du chef RĂ©gis Marcon et les mots d’admiration pour les pĂątes que j’ai faites la veille –  cela en valait la peine !

De tels moments donnent une Ă©norme bouffĂ©e d’énergie pour avancer, et rappelez-vous toujours que la vie est belle, il suffit d’ĂȘtre patient un peu, mĂȘme si parfois c’est vraiment difficile…

Et aujourd’hui, je suis vraiment heureuse… trĂšs heureuse.